7/04/2021 - Seize entreprises se rassemblent pour renforcer la sécurité de l’Internet des objets

Share on:

Pour le projet européen DigiFed coordonné par le CEA-Leti dans le cadre de l’IRT Nanoelec, seize PME françaises et européennes ont été sélectionnées pour participer à une expérimentation dans le champ de la cybersécurité (« Generic Experiment Community »). Objectif : renforcer la sécurité de leurs applications embarquées pour l’internet des objets (IoT), autour du microprocesseur multicœur hétérogène STM32MP1 de STMicroelectronics.

Chacune de ces PME est représentative d’un cas d’usage, avec ses protocoles de communication et ses logiciels sécurisés. Leurs cahiers des charges seront mutualisés et confiés au CEA-Leti, qui développera d’ici un an une solution efficace contre les tentatives d’intrusion ou d’exploitation de vulnérabilités. Plusieurs sociétés de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) participent à cette communauté, dans les domaines des capteurs pour la santé et des villes connectées comme Charvet Digital Media pour ses dispositifs de communication digitale, Panoramic Digital Health pour transformer des capteurs en une plateforme visant à améliorer la santé ou KentYou pour ses solutions d’interopérabilité IoT destinées à connecter de manière transparente l’infrastructure existante aux solutions héritées. Cette expérience de co-définition d’un programme de R&D est cofinancé par DigiFED et le programme régional (Aura) de soutien à l’innovation EasyPOC. Elle est animée par le centre d’innovation technologique Y-Spot du CEA.