15/03/2021 - Concevoir un téléphone durable grâce à un jeu sérieux

Share on:

57 étudiants de Grenoble-INP et de Grenoble Ecole de management (GEM) ont participé à un atelier « Sustainable Electronics » organisé les 5 et 12 février 2021 dans le cadre du programme Capital humain et ingénierie de formation (Chif) de Nanoelec.

« Au cours des deux sessions, les étudiants ont travaillé en petits groupe avec comme objectif une réflexion poussée avec les experts sur la conception d’un smartphone intégrant des composants micro-électroniques conçu dans l’esprit du développement durable (greenphone) », explique Youla Morfouli, professeure à Grenoble-INP et codirectrice du programme Chif.

Comme l’an dernier, l’approche pédagogique a été imaginée et animée par les experts du CEA, de STMicroelectronics, Grenoble INP (UGA) et Grenoble Ecole de management et prototypée dans le cadre de Nanoelec. En début d’atelier, les étudiants ont travaillé sur les enjeux sociétaux du développement durable du point de vue industriel, avec STMicroelectronics, et du point de vue juridique et réglementaire, avec GEM.

Cette année, ils disposaient d’un tout nouvel outil baptisé « My IOT » coproduit par le programme CHIF et le programme Need For IOT de l’Idex UGA. « Il s’agit d’un jeu sérieux inédit, explique Laetitia Thomas, conceptrice de l’outil. Les participants sont engagés dans une collaboration qui vise à rendre accessible les informations concernant les impacts de la chaîne de production de l’IoT par une documentation simple et ludique : un visuel et une phrase synthétique, afin de favoriser le dialogue entre différentes parties prenantes (étudiants, concepteurs, et usagers de l’IoT) ».

Ce jeu collaboratif vise à sensibiliser et à initier une évolution des mentalités et des comportements concernant les impacts de l’industrie de la micro et nano technologie mondialisée d’une manière accessible, créative et engageante.

Lors de la session « Electronique durable » du programme Nanoelec/Chif des 5 et 12 février 2021 (c) Grenoble-INP